SALON NAUTIQUE

SALON NAUTIQUE

Messagepar kikicmr » Dim 15 Jan 2017 18:52

Le numéro du 10 cotobre 1955 consacre un article au XXIème Salon nautique international qui s'est tenu à Paris, à compter du 30 septembre 1955. Lors de ce salon fut inaugurée la péniche SALON NAUTIQUE, amarrée en rive droite de la Seine, port Debilly, entre la passerelle Debilly et le pont d'Iéna, face au n°24 de l'avenue de New-York. Sur ce chaland en ciment armé se trouvent le siège social, les bureaux et les services administratifs du Salon nautique et de la Chambre syndicale des industries nautiques.




Et voici la description du bateau :

La péniche « Salon Nautique»

Sous le patronage de M. Jean Marie, président du Salon Nautique, et sur les directives de M. l'ingénieur en chef Thooris, conseiller technique du Salon Nautique, vient d'être réalisé, grâce au concours de généreux donateurs, le bateau qui servira de siège social au Salon Nautique International. Des travaux devant être effectués à la Maison des Centraux et le Salon ayant reçu congé des locaux qu'il occupait, le commissaire général du Salon, M. Roger Narme, qui caressait depuis longtemps cette idée, proposa d'installer le Salon « dans son élément » sur un bateau qui serait ancré en permanence dans le site du Salon. Il fut donc procédé à l'acquisition i'une péniche en ciment que viennent d'aménager, selon les spécifications précisées ci-dessous, les Ateliers et Chantiers de la Haute Seine. L'inauguration officielle de ce house-boat était prévue pour le lundi 3 octobre, simultanément avec l'inauguration d'une plaque dédiée à Fulton. Cette cérémonie était placée sous la présidence de M. Féron, président du Conseil Municipal de Paris. Le compte rendu en sera fait dans notre prochain numéro.

Il convient de féliciter tous ceux qui ont participé à la conception et à la réalisation du house-boat et notamment les Ateliers et Chantiers de la Haute Seine, dirigés par M. R. Salles. Le soin apporté à ses aménagements lui assure un avenir certain comme cadre à de nombreuses et brillantes réceptions. La sympathique équipe du Salon Nautique, bénéficiant d'un cadre plus agréable, n'en travaillera que mieux pour le succès des Salons à venir. Elle pourra recevoir ses clients dans des locaux parfaitement représentatifs de la qualité du Salon. Il nous est agréable de signaler que le Secrétariat général de l' Association pour le Développement des Transports par Eau sera également installé à bord ce qui, du point de vue représentatif, constitue une promotion certaine par rapport à ses bureaux actuels.

Les clichés ci-contre donnent, mieux que n'importe quelle description, un aperçu de ce qu'est le bateau. Nous publierons ultérieurement des photographies de ses aménagements intérieurs.

Les caractéristiques techniques

La construction du bateau a été traitée comme un bâtiment terrestre, avec coque en ciment armé (datant de la guerre 1914-1918). Les superstructures sont construites en béton, briques et carreaux de plâtre, c'est-à-dire : ossature générale en béton armé, cloisons longitudinales et transversales de la cale et du pont en briques et carreaux de plâtre. ·

La cale, de l'AV. à l'AR., comprend un magasin à matériel dans le coqueron A V., un laboratoire à photos et archives à bâbord, une cuisine à tribord avec poste d'eau, 2 cuisinières à gaz, 1 cuisinière électrique et 1 armoire frigorifique.

On trouve, côté bâbord : le groupe sanitaire composé d'un bloc hommes et d'un bloc dames, une fosse septique dont l'évacuation se fait à l'aide d'un groupe électropompe Guinard à amorçage automatique. Le hall d'entrée sert également de bar avec meuble comptoir en acajou ; à bâbord : une cabine de projection sous l'escalier.

On a aménagé également une salle de conférences de 19 m environ contenant 152 sièges fixés au sol, mais démontables afin de permettre d'utiliser cette salle pour des réunions. De plus, sur le pourtour, on a prévu un accrochage permettant l'exposition des tableaux des peintres de la Marine auxquels la salle a été offerte gracieusement.

A noter encore l'escalier de secours avec, en-dessous, la cabine contenant tout l'appareillage électrique. Le logement du marinier gardien se trouve tout à fait à l'AR.

Le pont, de l'AV. à l' AR., comprend le bureau du président servant de salle de conseil, à bâbord un petit groupe sanitaire, toilette et W.C., à tribord le standard téléphonique, le hall d'entrée auquel on accède du quai par deux passerelles ; l'escalier de descente à la cale se trouve dans le hall d'entrée.

Les bureaux se répartissent ensuite, jusqu'à l' AR., de la manière suivante : bureau du commissaire général, secrétaire administratif, secrétariat, Chambre syndicale. service financier, secrétariat général et A.D.T.E.

Sur tribord, un couloir dessert tous ces bureaux qui en plus communiquent entre eux. La cloison entre le couloir et les bureaux est constituée par des panneaux de verre Ondulit offerts gracieusement par Saint-Gobain.

A l' AR., au-dessus de l'escalier de secours, un escalier accédant à la terrasse supérieure.

Toutes les fenêtres et portes extérieures sont en alumimum.

Sur le pont AR., au-dessus du logement du marinier, une tente-passerelle relie le quai au bateau, en-dessous de laquelle passent les câbles électriques et téléphoniques, les flexibles pour l'alimentation en eau et en gaz de ville du bateau. Sur tout le tour de la terrasse supérieure, une rambarde, et un mât servant à pavoiser.

Il a été ajouté à la coque, de chaque côté, des flotteurs lestés servant de stabilisateurs pour l'utilisation de cette terrasse, afin d'éviter, dans le cas où, par exemple, une centaine de personnes se trouveraient massées du même côté, que le bateau prenne une trop grande inclinaison.

Le bateau est maintenu à 4 m du quai à l'aide d'un amarrage spécial avec butoirs et caisses en bois.

Tout l'intérieur du bateau est éclairé au fluorescent et il existe un circuit de secours alimenté par batteries dans le cas d'une panne de courant afin de pouvoir évacuer la salle de spectacle.

Le chauffage central est alimenté par des chauffe-bains au gaz avec pompes de circulation d'eau. Le chauffage de la cale se fait par radiateurs. tandis que celui du pont se fait par plafond chauffant.
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7649
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Retourner vers Les "Seine" Pays, Villes et Chantiers à DEFINIR

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité