LE HAVRE

Chantier situé au Havre, ayant construit des bateaux déjà au début du XXe siècle.

LE HAVRE

Messagepar kikicmr » Sam 2 Avr 2011 13:50

Grâce à cette série de cartes postales qu'on pourrait qualifier de publicitaires, on peut faire le tour d'un bateau original comme les progrès techniques du début du XXe siècle ont permis de mettre au point. Il s'agit d'un chaland automoteur porteur de la société des Messageries Fluviales de France, équipé d'un propulseur amovible système Fernez et construit par les Forges et Chantiers de la Méditerranée, au Havre :

LE HAVRE


Je sais peu de choses sur ses caractéristiques ; il est indiqué : 313 tonnes à charge complète. Je n'ai pas trouvé d'info sur le système de propulsion amovible Fernez ; sur les cartes postales, on peut lire qu'il est "breveté sgdg", ce qui signifie "sans garantie du gouvernement" (mention légale dégageant l’État de toute responsabilité sur le fonctionnement du dispositif breveté).

Il y a eu d'autres bateaux du même modèle : sur la carte postale ci-dessous, on peut voir les LILLE, DOUAI et SAINT-QUENTIN (je ne sais pas dans quel ordre).

La Seine à Bougival.


Quand ont été construits ces bateaux? J'en suis réduit à émettre une hypothèse... La plus ancienne des cartes postales a été écrite en février 1905. Donc logiquement construits avant! Et en faisant une recherche sur internet, je suis tombé sur le numéro du 06 août 1904 du journal "Le rappel Républicain de Lyon" dans lequel on peut lire ces quelques lignes : "Messageries fluviales de France - Une assemblée extraordinaire aura lieu à Paris le 22 août, pour délibérer sur l'achat éventuel des brevets étrangers du bateau automoteur porteur à propulseur amovible et de tous droits y afférents". Ce qui permettrait de dater la construction au dernier quart de 1904!

Dans le livre "Notice sur la Compagnie Générale de Navigation Havre-Paris-Lyon-Marseille" (imprimerie B. Arnaud, juillet 1914), je suis tombé sur ce plan d'un "Porteur de Seine - appareil à roues à l'arrière de 60 chevaux" :


Voici les caractéristiques données : longueur totale 38,40m - largeur hors membrures au MC (maître couple) 4,70m - creux 1,80m - tirant d'eau à l'arrière 1,36m - tonnage 150t (est-ce le poids à vide ou le tonnage embarqué? les cartes postales évoquent 313t à charge complète).

Quelques éléments des plans me font douter qu'il s'agisse bien du même bateau. Et peut-être allez vous me demander pourquoi un bateau des Messageries Fluviales de France figurerait dans un livre sur la Compagnie Générale de Navigation HPLM...
Je vous répondrai alors qu'on ne trouve que des traces anciennes des Messageries Fluviales de France dans la littérature, les vieux papiers et les cartes postales, alors je pense qu'elle aurait pu être rachetée vers 1910 par l'HPLM! Ne lit-on pas d'ailleurs dans le livre dont il est question ci-dessus : "Le matériel de la Compagnie (HPLM) comprend des types très variés, résultant de la diversité des fleuves, rivières et canaux qu'elle dessert, et de l'absorption par elle d'un certain nombre de Compagnies, dont les bateaux présentaient de notables différences"?

On y lit également : "... ce matériel comprend encore quelques vapeurs-porteurs à roues à l'arrière (qui du reste tendent à disparaître) dans lesquels la coque est suffisamment évidée pour que l'extérieur des tambours soit dans le prolongement des bandes du bateau".

Que sont devenus ces bateaux? Ils ont peut-être été modernisés. Car en effet, le livre cité précédemment termine par "... la Compagnie Générale suit avec soin les progrès qui peuvent être réalisés (...). Elle abandonne les types qui lui paraissent déféctueux, parce que des systèmes meilleurs sont devenus pratiques (...)". On peut penser que les bateaux à aubes auraient été équipés d'hélices et de moteurs "à huile lourde" (ou diesel), surtout que le système Fernez est dit amovible, mais cette idée peut être nuancée par le fait que les roues à aubes nécessitent une coque à l'arrière effilé, afin que les roues ne dépassent pas de la largeur du gabarit, entraînant une perte de place pour le chargement injustifiée pour une hélice...

Enfin bon, j'dis ça mais j'dis rien...
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7673
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: LE HAVRE

Messagepar Orvanne » Sam 2 Avr 2011 14:29

Je rajoute mon grain de sel :

Ai retrouvé deux des chantiers de la méditerrannée du Havre, avec des devises de ville :

-NANCY il est de 1906

-NICE il est de 1904

Donc pour les dates cela correspond aux réflexions de kikicmr..

En revanche en 1930 ces deux porteurs-toujours définis comme cela sur le registre- ont été revendus ..

-NANCY à Société anonyme Malettra de Petit Quevilly, ET PLUS de MOTEUR
-NICE à Lesaffre Freres de Quesnoy en Deule, tjrs motorisé vapeur à 40cv


Je trouverai bien le LE HAVRE, et d'autres villes, en esperant qu'ils n'aient pas changé de devises..

Guy
VOIR & SAVOIR le FLUVIAL
Avatar de l’utilisateur
Orvanne
Visiteur indispensable
Visiteur indispensable
 
Messages: 13437
Inscription: Jeu 6 Juil 2006 18:22
Localisation: Viroflay (78)

Re: LE HAVRE

Messagepar kikicmr » Dim 10 Avr 2011 10:13

L'enquête avance pas à pas!

Tout d'abord, j'ai peut-être écrit une grosse bêtise ci-dessus, en évoquant la disparition des "Messageries Fluviales de France" vers 1910, alors que sur le forum on connaît quelques bateaux "MF", comme le MF 81, MF signifiant "Messageries Fluviales", et ce bateau (un cafard) ayant porté cette devise à partir de 1928! Y a-t-il un lien entre la compagnie des "Messageries Fluviales de France" du début du XXe siècle et les "MF" sortis 20 ans plus tard?

Ensuite, un nouvel élément semble confirmer que le plan extrait de la "Notice sur la Compagnie Générale de Navigation Havre-Paris-Lyon-Marseille" ne représente pas un vapeur à aubes du même type que le LE HAVRE. Il s'agit de cette carte postale :

Embarquement d'un propulseur amovible système Fernez.

On voit clairement que l'arrière d'un chaland automoteur-porteur des Messageries Fluviales de France est "au carré" et non pas évidé comme on peut lire dans la notice de l'HPLM. Le propulseur (2 roues à aubes et la machine à vapeur, que l'on voit suspendu au bout de la grue sur la carte postale) est probablement "accroché" à cet arrière carré (et on peut le "décrocher", c'est pour ça qu'il est qualifié d'amovible), alors qu'avec un système fixe (HPLM), la machine à vapeur est dans la coque du bateau et celle-ci doit présenter un décrochement de chaque côté pour les roues à aubes. Au final, il sera plus facile de transformer un bateau avec un propulseur amovible en remplaçant ce dernier éventuellement par un moteur à explosion.

Dernier détail : la carte postale ayant voyagé en février 1905, je suppose que la photo aurait été faite avant cette date. C'est même probable :mrgreen: ... Au moins ça, ça correspond aux premières conclusions (les dates).

Voilà. Donc comme vous voyez, l'enquête n'avance pas du tout, je fais du surplace, je tourne en rond et je me pose même de nouvelles questions. J'arrête. En attendant de retrouver d'autres éléments... :wink: :mrgreen:
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7673
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: LE HAVRE

Messagepar kikicmr » Dim 10 Avr 2011 10:45

munster a écrit:un peu l'ancetre des SCHOTTEL des barges solvay qu'il etait facile de passer de l'une a l'autre avec une grue en cas de besoin.est ce que ce que je t'ai transmis (historique)t'a ete utile?


Et oui, le propulseur amovible Fernez, ancêtre du propulseur amovible Schottel! Même principe, mais pas tout à fait la même technologie!

J'ai bien lu l'historique que tu m'as envoyé. C'est intéressant de voir comment certaines grandes compagnies ont été "imbriquées" les unes dans les autres...
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7673
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: LE HAVRE

Messagepar kikicmr » Mar 24 Mai 2011 20:25

Les bateaux automoteurs porteurs (système Fernez) sont mentionnés sur cette publicité issue du Journal de la Navigation du samedi 25 août 1906 :

kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7673
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: LE HAVRE

Messagepar ANDY » Dim 27 Nov 2011 23:14

bonsoir
beau reportage
sur le 1 er post

Voici les caractéristiques données : longueur totale 38,40m - largeur hors membrures au MC (maître couple) 4,70m - creux 1,80m - tirant d'eau à l'arrière 1,36m - tonnage 150t (est-ce le poids à vide ou le tonnage embarqué? les cartes postales évoquent 313t à charge complète).

suivant les dimensions 313t doit etre le tonnage brut c'est a dire avec le poids du bateau
150t de poids a vide ? c' est lourd pour un poids de bateau de 38m
150t de port en lourd ? c'est pas beaucoup pour un 38m
je pense quand meme que c'est le poid du bateau a vide et tu coup il pourrait charger 163 tonnes de marchandise ?
bizarre quand meme comme donnée on dirait qu'il y a quelque chose qui cloche :shock:
Amicalement ANDY
Avatar de l’utilisateur
ANDY
Membre aux multiples messages ;-)
Membre aux multiples messages ;-)
 
Messages: 3837
Inscription: Mar 28 Juil 2009 09:09
Localisation: en navigation sur le borneo

Re: LE HAVRE

Messagepar kikicmr » Lun 28 Nov 2011 18:08

ANDY a écrit:bonsoir beau reportage


Merci !

ANDY a écrit:suivant les dimensions 313t doit être le tonnage brut c'est a dire avec le poids du bateau
150t de poids a vide ? c' est lourd pour un poids de bateau de 38m
150t de port en lourd ? c'est pas beaucoup pour un 38m
je pense quand meme que c'est le poid du bateau a vide et tu coup il pourrait charger 163 tonnes de marchandise ?
bizarre quand meme comme donnée on dirait qu'il y a quelque chose qui cloche :shock:


peut-être que c'est parce qu'il n'y a que 4,70m de large ?

et puis pour le poids "à vide", il faut tenir compte de la machine à vapeur, ça pèse combien ? et puis il faut une réserve de charbon pour la chaudière, et puis aussi une réserve d'eau peut-être ? (ma dernière réflexion est peut-être bête vu que le bateau est entouré d'eau très souvent...)
kikicmr

Avatar de l’utilisateur
kikicmr
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 7673
Inscription: Dim 31 Jan 2010 20:37
Localisation: 54

Re: LE HAVRE

Messagepar munster » Lun 28 Nov 2011 19:50

Petite reflexion perso les amis : le bateau fait 38m avec la machine mais la coque en elle meme est moins longue , donc coque reduite - bien pointu a l'avant , poids de la machine , charbon , certainement une nourrice d'eau ( ce qui explique le fort tirant d'eau arriere a vide ) tout cela me laisse pensé que 150 t a charge semble plausible . :wink:
Avatar de l’utilisateur
munster
Membre regulier
Membre regulier
 
Messages: 1488
Inscription: Lun 19 Juil 2010 09:24
Localisation: paris montmartre


Retourner vers Les Forges et Chantiers de la MEDITERRANEE

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités